La Tour Eiffel est l’emblème de la capitale de France. Elle est construite par Gustave Eiffel en 1889. Edifié au Champ de Paris, cette tour métallique de 324 m de haut avec antennes est le site payant le plus visité du monde. Depuis son inauguration, plus de 250 millions de visiteurs ont visité la tour. Le site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco emploie quelque 700 personnes dont la moitié est employé par la société d’exploitation de la Tour (SETE). Voici quelques informations si vous souhaitez travailler sur cet ascenseur le plus visité du monde.

Qu’y a-t-il comme travail sur la tour Eiffel ?

D’abord, cette tour servait dans le passé pour des expériences scientifiques. Mais aujourd’hui, elle est utilisée pour des émissions de télévisions et de radio. La société SETE assure l’exploitation et la gestion de ce monument. La ville de Paris est actionnaire de cette société créée en 2005. Parmi les personnes qui travaillent sur cette tour, on retrouve le personnel d’accueil, le personnel administratif et technique. Il y a également le staff employé par les exploitants de boutiques et de restaurants ainsi que les prestataires comme le TDF, le poste, la police etc. Les jeunes étudiants travaillent comme responsables d’accueil. Ils orientent les touristes, déchirent les tickets à l’entrée, appuient sur les boutons des ascenseurs etc. Leurs contrats sont quelquefois intérimaires et ils peuvent toucher 600 euros nets par mois en travaillant de 9h 30 à 18h 30. Pour ne pas les étourdir, ils changent de poste toutes les 30 mn. En effet, la gestion de foule est une tâche stressante quelquefois. Il y en a de gens qui sentent mauvais, d’autres qui s’impatientent à force d’attendre dans la chaleur et le bruit des câbles, d’autres qui insultent ou qui veulent se donner la mort sur la tour. A noter que le second niveau du deuxième étage, sis à plus de 279 m est encore accessible au public. Les responsables d’accueil des visiteurs ne doivent pas ainsi avoir des vertiges et supporter les hauteurs. En outre, ils doivent aussi supporter le monde et le bruit car à la longue cela pourrait déstabiliser. Il y a également des cas stressants où des groupes de touristes ne désirent pas être séparés, et ils veulent tous entrer dans l’ascenseur. Or, il y a une charge limite. Le personnel doit alors faire preuve d’un bon sens de négociation pour arranger les choses. C’est pourquoi, il arrive que quelquefois les personnels d’accueil ne restent que quelques jours car ils ne résistent pas aux exigences du métier. A part cela, on peut également travailler comme cuisinier, serveur etc. dans les restaurants.

travailler-tour-eiffel

Comment décrocher un job à la Tour Eiffel ?

En principe, cela se fait de bouche à l’oreille. Une personne qui travaille à la Tour ou qui a été un ancien employé fait savoir le recrutement. Mais on peut aussi remplir le formulaire de candidature sur internet. Enfin, le système de parrainage permet également d’avoir un job sur cet ascenseur historique.