De nombreux vélos sont proposés en ligne comme dans des boutiques physiques. Toutefois, il ne faut pas oublier que choisir le modèle qui correspond à ses attentes et à ses besoins n’est pas une chose aisée. En effet, il faudra définir où on emmènera son vélo et à quelle occasion. Pour être précis, il faut se demander s’il faut se procurer un modèle pour la ville ou par la campagne, mais aussi, pour une utilisation quotidienne ou occasionnelle, sans oublier d’évaluer le trajet qu’il faut faire. Pour faire court, il est donc primordial de prendre en compte quelques caractéristiques avant de choisir son vélo.

Un vélo pour les promenades

velo de ville

Il y a des vélos qui sont destinés à une utilisation en ville, donc occasionnellement. Les déplacements pour ce type d’usage s’élève entre 3 à 5 km. Dans ce cas un modèle simple est conseillé, mais un modèle simple est comment ? On dit qu’un vélo est simple lorsqu’il est structuré d’un cadre en acier, de six pignons à l’arrière et un seul plateau. Il ne comporte pas de suspension ni des pneus avec des crampons. Toutefois, il est recommandé d’user d’un carter sur le plateau afin de ne pas graisser son pantalon, des garde-boues et un porte-bagage à sacoche ou un panier à l’avant. Aussi, le mieux est d’opter pour un modèle avec une position bien droite, car en ville, les arrêts sont fréquents donc il faut que la surveillance de la circulation autour soit continue. De ce fait, il va aussi falloir aussi remplacer les attaches rapides par des boulons à l’ancienne. En ce qui concerne les freins, les systèmes traditionnels à étriers et patins sont amplement suffisants, mais pour plus sécurité, les freins à tambour sont recommandés.

Un modèle pour une utilisation quotidienne

Pour un usage à la campagne, départementale, piste cyclable, chemin de halage ou route forestière, c’est-à-dire, des déplacements de 15 à 50 km, la proposition adéquate sera un VTC à 18 vitesses à position penchée vers l’avant. En effet, ce sera plus confortable pour les longs trajets. Ces modèles économisent les forces par vent de face tout en répartissant le poids d’une façon plus équilibrée. Il faut donc que la selle du vélo soit plus haute que le guidon. On dit souvent que ce type de vélos est semblable à des engins de torture mais après une vingtaine de kilomètre, on pourra bien sentir le confort qu’il offre. Puisqu’il faut parcourir beaucoup de kilomètres, il est primordial d’utiliser des attaches rapides et des pneus avec crampons. Il ne faut pas aussi oublier le kit de réparation car il est possible qu’une crevaison arrive. Une chose très importante aussi est le poids, qui devrait être moins de 13 kg.

Un engin pour un usage tout-terrain

Les personnes qui ont comme compagnon quotidien un vélo doivent prendre en compte quelques critères sur tous les éléments. En effet, elles devront choisir un modèle pas trop grand ne dépassant pas un poids de 15 kg. L’engin doit être doté de suspensions, de pneus à crampons et de freins à disque. Les réglages doivent être conformes aux dimensions de son utilisateur, notamment la pointe des pieds frôlant le sol, une tige de selle sortie de 5 cm minimum, et idéalement 10 cm. Les guidons droits sont conseillés pour le confort des épaules. Aussi, le mieux serait que le modèle comporte deux plateaux accompagnés de 8 ou 9 pignons à l’arrière. Optez pour un velo avec une barre transversale car ces modèles ne fatiguent pas à l’usage, plus rigides et offre un meilleur rendement.
.